6 octobre 2022

Un serveur mail complet : Présentation

EDIT 2019: Retrouvez cette série de tuto dans une grosse mise à jour ici : Serveur de messagerie complet avec Postfix, Dovecot, Openldap, Rspamd….

Houla, que le temps passe vite ! Un mois sans tuto, c’est une honte mon bon Monsieur !
Allez, on y remédie de suite avec ma recette de serveur mail complet (ou presque)
Cet article n’est que le sommaire, le reste arrivant rapidement des que je valide une dernière fois toute les étapes sur mes maquettes.

Résumons mes besoins :
Gestion de tous mes mails en un seul point.
Gestion des mails de mes domaines et domaines clients.
Gestion des mails systèmes de mes vms.
Traitement Spam mais pas d’antivirus (en effet, c’est de plus en plus rare et clamav est un gouffre en ressource.)

Voyons maintenant les briques qui vont constituer notre architecture
Postfix : Logiciel indispensable, il assure la réception et l’envoi des mails.
Dovecot : Deux fonctions : Gère le « routage » des mails une fois reçu par postfix pour les ranger dans les bals utilisateurs (support de Sieve pour le filtrage).
Permet également aux utilisateurs de relever leur courrier en IMAP à l’aide du client de leur choix (ou d’un webmail). Ici, je ne gère pas le pop car c’est le mal (plus sérieusement, tellement d’avantages avec l’imap que je ne vois pas l’utilité de proposer du pop
Amavis-new : permet d’envoyer les mails recu par postfix à Spamassasin. Se charge ensuite de les marquer comme on le veux.
Spamassassin : Permet de donner une  note à chaque message en fonction de régles et d’un apprentissage. Cette note est transmise à Amavis.
Postfixadmin : Interface web permettant de facilement administrer les comptes de messagerie, les domaines, etc..

Avec tout ça, il nous faut également un serveur Mysql et un serveur Apache.
A titre d’info, ma base SQL est sur un cluster Galera MariaDB.
Je ne détaillerai pas leur installation respective car je considère que ce sont des briques transverses que vous devez déjà avoir sur un ou plusieurs serveurs. Si vous en êtes encore à installer tous vos serveurs sur une seule machine, par pitié, lisez mon article sur Xen.
Sommaire :
Partie I : Postfix, Dovecot, Postfixadmin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *