18 mai 2022

Tuto Virtualisation V 2022 : Debian 11, KVM et Openvswitch

Et le revoila, El Famoso Tuto Virtualisation by Debugo !

Vous l’attendiez surement, après vous avoir mis l’eau à la bouche avec KVM… ! En préparation depuis un moment déjà, je prends enfin le temps de passer à la mise au propre…

Qu’est ce qui nous attend ? Et bien, on va voir ensemble comment se faire une petite infra Opensource, avec du KVM, de l’Openvswitch, le tout sur une Debian 11.

Ce sera également l’occasion de se mettre à la page sur les nouveautés côté OS et de faire plein de trucs passionnant (enfin, de mon point de vue !)

 

I – Présentation

L’idée, comme dans mes tutos précédents, est de pouvoir mettre en place un ptit SI, opensource.

A terme, hébergement de sites Web, de messagerie et l’ensemble des services nécessaires pour faire tourner tout cela…

 

 

II – Préparatifs Serveur

Côté serveur en Datacenter, je pars comme d’habitude pour une machine chez Online, un serveur Start-2-L (Xeon D-1531, 32Go Ram, 2*250 SSD en RAID).

Lors de l’installation, rien de sorcier, j’ai laissé le partitionnement par défaut et j’arrive donc sur une invite toute propre ou je vais déjà mettre à jour au cas où :

# apt update
# apt upgrade

Ensuite, des paquets qui seront utiles :

# apt install htop parted debootstrap ntp lvm2 openvswitch-switch

Et :

# apt install virtinst qemu-kvm libvirt-clients libvirt-daemon-system --no-install-recommends

Bon, on a fait le plein, ne reste plus qu’à mettre tout ceci en route.

Comme d’habitude, à venir : plein de VMs, du réseau, des services…. Du fun en perspective comme j’aime à le dire !

 

III – Feuille de route

Bien qu’on revoit les points essentiels de KVM dans ce tuto, vous pouvez toujours lire en parallèle mon autre tutoriel dédié à KVM, histoire de savoir de quoi on parle si vous ne connaissez pas du tout ce formidable outil.

Maintenant, voila la marche à suivre :

– Nous allons voir comment gérer le stockage à travers ce premier article : Stockage avancé avec KVM, LVM et Raid.

– Ensuite, on passe au réseau : Réseau complexe avec KVM et Openvswitch

– Attaquons nous à la création de nos VMs avec, en premier lieu la mise en place des scripts d’automatisation : Tuto Virtualisation avec KVM, partie VIII : Scripts d’automatisation

– Une fois ces scripts prêts à être utilisés, on va créer nos premières VMs dans l’article  : Haute Disponibilité de routeurs sous Linux avec Keepalived

– Ensuite, nous allons passer à la mise en œuvre de nos premières VMs : Mise en œuvre de frontaux Web Nginx en haute disponibilité avec Keepalived

– Prenons à présent un peu de temps pour revenir sur notre firewall et voyons comment bien le construire : (en cours de rédaction)

– Avant d’attaquer nos routeurs internes, introut1 et introut2, nous allons mettre en place un service proxy, destiné à nos VMs qui ne sont pas dans le réseau « front » … : (en cours de rédaction)

– Mise en place maintenant de nos routeurs internes : (en cours de rédaction)

– Et pour « terminer », mise en place d’un premier pool de machine dans nos VLANS : (en cours de rédaction)

 

 

… A suivre …

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *